Saint Francois d’Assise et la Bible

Saint Francois d’Assise et la Bible

Tiré du dépliant de la Société Biblique Canadienne « Saint François d’Assise et les Saintes Écritures » préparé par Léandre Poirier, ofm, en 1982 pour souligner le 800e anniversaire de la naissance de François d’Assise et réédité en 1990 pour souligner la reprise, il y a cent ans, de la présence franciscaine qui avait marqué l’histoire du Canada dès 1615.

François trouve sa vocation en entendant lire:
« En chemin, prêchez et dites: ‘Le Royaume des cieux s’est approché! ‘ Guérissez les malades, ramenez les morts à la vie, rendez purs les lépreux, chassez les esprits mauvais. Vous avez reçu gratuitement, donnez aussi gratuitement. Ne vous procurez ni or, ni argent, ni monnaie de cuivre à mettre dans vos poches; ne prenez pas de sac pour le voyage, ni une deuxième chemise, ne prenez ni chaussures, ni bâton. En effet, l’ouvrier a droit à sa nourriture. »
« Quand vous entrerez dans une maison, dites: ‘La paix soit avec vous’  »

-Matthieu 10.7-10,12
Quand François veut orienter ses premiers frères, Bernard et Pierre, il ouvre au hasard trois fois le livre des Écritures et y trouve les textes suivants:
« Si tu veux être parfait,…va vendre tout ce que tu possèdes et donne l’argent aux pauvres, alors tu auras des richesses dans les cieux; puis viens et suis-moi. »
-Matthieu 19.21
« Jésus réunit les douze disciples…Puis il les envoya prêcher le Royaume de Dieu et guérir les malades. Il leur dit: – Ne prenez rien avec vous pour le voyage: ni bâton, ni sac, ni pain, ni argent, et n’ayez pas deux chemises chacun. Partout où l’on vous accueillera, restez dans la même maison jusqu’à ce que vous quittiez l’endroit. Partout où les gens refuseront de vous accueillir, quittez leur ville et secouez la poussière de vos pieds: ce sera un avertissement pour eux. Les disciples partirent; ils passaient dans tous les villages, annonçaient la Bonne Nouvelle et guérissaient partout les malades. »
-Luc 9.1-6
« …Si quelqu’un veut venir avec moi, qu’il cesse de penser à lui-même, qu’il porte sa croix et me suive. »
-Matthieu 16.24
Pour présenter le nom et la vie de ses frères mineurs, François cite:
« Mais vous, ne vous faites pas appeler ‘Maître’, car vous êtes tous frères et vous n’avez qu’un seul Maître. N’appelez personne sur la terre votre ‘Père’, car vous n’avez qu’un seul Père, celui qui est au ciel. Ne vous faites pas non plus appeler ‘Chef’, car vous n’avez qu’un seul Chef, le Messie. Le plus grand parmi vous doit être votre serviteur. »
-Matthieu 23.8-11
« Mais il n’en va pas ainsi pour vous. Au contraire, le plus important parmi vous doit être comme le plus jeune, et celui qui commande doit être comme celui qui sert. »
-Luc 22.26
-« …laissez-vous guider par l’amour pour vous mettre au service les uns des autres. Car toute loi se résume dans ce seul commandement: ‘Aime ton prochain comme toi-même’ « .
-Galates 5.13b-14
François a exprimé sa démarche évangélique dans les termes de la première lettre de Pierre:
« …le Christ lui-même…vous a laissé un exemple afin que vous suiviez ses traces. »
-1 Pierre 2.21
François règle sa vie apostolique sur la Bible:
« …Celui qui se met à labourer puis regarde en arrière est inutilisable pour le Royaume de Dieu. »
-Luc 9.62
« Quand vous entrerez dans une maison, dites d’abord: ‘Paix à cette maison.’ Si un homme de paix habite là, votre salut de paix reposera sur lui; sinon, retirez votre salut de paix. Demeurez dans cette maison- là, mangez et buvez ce que l’on vous y donnera, car l’ouvrier a droit à son salaire. Ne passez pas de maison en maison. Quand vous entrerez dans une ville et que l’on vous recevra, mangez ce que l’on vous présentera… »
-Luc 10.5-8
« Écoutez! Je vous envoie comme des moutons au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents et innocents comme les colombes. »
-Matthieu 10.16
« Ce que tu as fait, Seigneur, m’a rempli de joie, j’applaudis à ce que tu as réalisé. »
-Psaume 92.5
Pour leur prédication, François suggère à ses frères de répéter:
« Changez de comportement, disait-il, car le Royaume des cieux s’est approché! »
-Matthieu 3.2
« Mais si vous ne pardonnez pas aux autres le mal qu’ils ont commis, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos péchés. »
-Matthieu 6.15
« Ne jugez pas les autres et Dieu ne vous jugera pas; ne condamnez pas les autres et Dieu ne vous condamnera pas; pardonnez aux autres et Dieu vous pardonnera. Donnez aux autres et Dieu vous donnera: on versera dans la grande poche de votre vêtement une bonne mesure, bien serrée et secouée, débordante. Dieu mesurera ses dons envers vous avec la mesure que vous employez pour les autres. »
-Luc 6.37-38
Les quatre Béatitudes préférées de François sont:
-Heureux ceux qui se savent pauvres en eux-mêmes, car le Royaume des cieux est à eux !
-Heureux ceux qui sont purs en leur cœur, car ils verront Dieu !
-Heureux ceux qui créent la paix autour d’eux, car Dieu les appellera ses fils !
-Heureux ceux qui sont persécutés parce qu’ils agissent comme Dieu le demande, car le
Royaume des cieux est à eux !
-Matthieu 5.3, 8-10
Pour bénir, François se sert de la formule traditionnelle:

« Que le Seigneur vous bénisse et vous protège !
Que le Seigneur vous regarde avec bonté et vous accueille favorablement !
Que le Seigneur vous manifeste sa bienveillance et vous accorde la paix !  »
-Nombres 6.24-26
<dessin de la transcription de la bénédiction de François>
Benedicat tibi d(omi)n(u)s (et) custodiat te. Oste(n) dat faciem sua(m) tibi et misereat(ur) tui. Co(n)vertat vultu(m) suu(m) ad te (et) det tibi pace(m). D(omi)n(us) benedicat te fr. leo

Transcription de la bénédiction autographe en latin de François (d’après Nombres 6.24-26) destinée à son compagnon, frère Léon. La croix en T (le tau hébreu ou grec) signe des élus selon Ezéchiel 9.4, constituait la signature habituelle de François. Il ajoute: « Que le Seigneur te bénisse, frère Léon ! »

POUR ALLER PLUS LOIN :